Liâne

Mise à jour du 25/02/2015
­­­­­­­­­­­­

L'association LIÂNE a pour objectif d'utiliser l'âne dans le cadre d'un travail thérapeutique, ludique ou pédagogique. Elle accueille aussi bien des enfants que des adultes, sans oublier les personnes handicapées pour qui cet animal présente d'authentiques vertus thérapeutiques et éducatives. A l'association LIÂNE, on marche au pas de l'âne, on le cajole, on prend le temps d'apprendre son prénom. Un mieux être pour mieux vivre, c'est ce que l'association souhaite offrir à ses visiteurs.


LIÂNE, créatrice de liens pour les personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer

­

Depuis 2012, l'association LIÂNE a mis en place des rando-mémoires avec pour objectifs de restaurer et de préserver les liens familiaux et sociaux pour lutter contre le repli sur soi, l'isolement et/ou la mise à l'écart. Nous proposons une activité intergénérationnelle, amicale, afin que les liens existant dans les familles perdurent, tout en s'adaptant aux changements générés par la maladie. Nous pensons que le maintien d'une vie sociale permet à la personne atteinte par la maladie d'Alzheimer de continuer à être partie prenante, s'investir, entreprendre et conserver de l'autonomie.

  • Pourquoi « rando » ? : l'idée est de proposer une activité de déplacement physique avec des ânes en « côte à côte », de pouvoir se mouvoir, marcher, être en plein air et offrir une alternative à la sédentarité et au « face à face ». De plus les randonnées sont source d'échange, de convivialité et de création de liens
  • ­
  • Pourquoi « mémoire » ? : l'idée est de faire appel aux sens (toucher, vue, odorat, audition …) et à la mémoire procédurale des personnes souffrant de maladies neuro-dégénératives, afin de maintenir, entretenir, voire réactiver les différents types de mémoire (sensorielle, à court et à long terme).

  • Pourquoi « médiation animale » ? : celle-ci permet de stimuler, de créer ou recréer des interactions verbales et non verbales, d'échanger des émotions et de pouvoir aussi se contrôler, dépasser ses peurs, reprendre confiance en soi

  • Pourquoi « l'âne» ?­ : de par sa douceur, sa placidité, sa sociabilité, son coté maternant et sa curiosité, l'âne apporte de l'apaisement, du réconfort, une écoute et répond facilement aux besoins et attentes des personnes.
  • ­

Nous vous proposons le témoignage de Mme P, dont le mari souffre de la maladie d'Alzheimer

­En visite chez ma sœur sur Pornic, j'ai pu participé à une randonnée du dimanche avec l'association Liâne, avec mon mari, diagnostiqué depuis peu malade d'Alzheimer, ma petite-fille, ses enfants ( 2 et 4 ans), ma sœur et un ami de la famille. Etant moi-même handicapée physique, de mobilité réduite, j'ai effectué toute la randonnée assise dans une carriole, pendant que mon mari était pris en charge par chacun des membres du groupe de randonneurs (une vingtaine de personnes) et sous vigilance des bénévoles de l'association et ma sœur. J'ai apprécié pleinement cette balade sans avoir à me soucier de mon mari qui a pu, ce jour-là, entrer en relation avec de nouvelles personnes, dont certaines ne sont pas aperçu de son handicap. J'ai noté qu'il ne m'a pas particulièrement sollicité ce jour-là, comme il le fait d'habitude, sans doute occupé différemment, dans un « côte à côte » et non dans un « face à face ». Il ne s'est pas montré non plus de mauvaise humeur, ni exigeant, ou plaintif. Il m'a même surpris dans sa façon de taquiner des jeunes enfants et prendre soin des ânes. Malgré la longueur de la marche, il a pu aller au bout de la randonnée, alors que je n'en aurai jamais eu l'idée, ne l'en croyant pas capable. Tout du long de cette journée, il a pu manifester son intérêt pour la nature, les autres, les animaux. Le bilan est très positif pour lui comme pour moi.­

­
Liâne

LIÂNE n'a pas tous les jours 20 ans, ça n'arrivera qu'une fois !!!!

­

Tout ça commence par une histoire d'ânes et de passionnés.

Il était une fois, il y a 20 ans, de jeunes idéalistes, humanistes, dont certains propriétaires d'ânes à la Chantrie qui ont mis sur pied une association. Tous étaient persuadés que cet animal de compagnie qu'est l'âne était en mesure d'apporter du lien et de l'échange aux côtés des hommes.

La dynamique de l'association se centre sur une idée forte, véhiculée par son nom, LIÂNE, contraction des mots Lien et Âne. A son origine, elle se proposait de mettre en place des activités de loisirs. Puis au fil du temps avec son expérience, l'association développe un projet proposant l'âne comme médiateur dans un travail de soins et de mieux-être auprès des enfants et adultes porteurs de handicap.

LIÂNE organise aussi des randonnées et des activités de loisirs avec des ânes dans un esprit de convivialité et bien sûr la fête de l'âne.

Alors pour l'association, pour tous ses bénévoles, pour ses salariés, pour l'ensemble des enfants et adultes fréquentant les activités de LIÂNE et pour ses 18 ânes, l'équipe de LIÂNE a décidé d'organiser une méga méga fête … Nous voulons faire que le cru 2015 soit gigantesque, mémorâne, haut en couleur et en musique. Au programme, nous aurons de nombreuses animations et jeux en lien avec l'âne, des ballades et un repas champêtre.

Cet évènement est programmé pour le samedi 30 mai 2015 dès 14H30.


Contact : ­

Tél fixe : 02.40.21.10.36

Tél mobile : 07.81.28.12.66

­

­Mail : ­association.liane@club-internet.fr

Site internet : http://www.association-liane.org/


­

Plan